David BOWIE is… Beau, oui, comme Bowie

FullSizeRenderPrésentée par le Victoria & Albert Museum de Londres dans les plus grandes Capitales, La Philarmonie de Paris propose actuellement une fabuleuse retrospective sur la rock star. Occasion m’est donnée de me pencher encore et encore, sur son parcours hors du commun, sur son inimitable style, et ses 40 ans de délires capillaire…

Bowie est sans doutes le dernier mythe vivant de la culture occidentale dont l’influence se fasse encore sentir dans les domaines les plus variés : la musique, les arts visuels ou la mode.

Cette figure polymorphe, emblématique du glam rock, reste pour moi une des plus inspirantes, écho de mes facécieuses étapes passées de formations et expériences professionnelles londoniennes.

Focus donc, sur ses incroyables envolées stylistiques capillaires transgenres : flamboyante crinière rousse punkisante, banane rock jaune fluo, raie rétro-chic ou blondeur californienne des années 80… Bowie, l’extra-terrestre au faux yeux vairons et au charme irresistible, inspirera quantité de créateurs, comme Vivienne Westwood, Alexander Mc Queen, Paul Smith, Dries Van Noten, Jean-Paul Gauthier…

Gommant la frontière entre l’homme et la femme, le message de ses métamorphoses est clair : “Soyez qui vous êtes”.

Vivrait-il encore 1000 ans qu’il donnerait encore au monde entier, des leçons de ce style qui , en avance sur toutes les modes, n’appartient qu’à lui.